Etoile
Journées du Patrimoine - Rencontres des Arts - Atelier Portes ouvertes
Vibrat’eau
Chaîne des lacs à Villeneuve d'Ascq (59)
Orion sur terre
Winterlicht - Parc Juliana de Schiedam ( Pays-Bas )
Là-voir
Savins (77)
oeuf, fission et fêlures
Centre d’art L’Expédition - Chateauvillain (52)

Musique Alain Engelaere

 

 

   ● L’oeil et l’oreille

          Nous aimons notre démarche commune et synesthésique; en regardant nous écoutons aussi, et nous savons par expérience comme l’un renforce l’autre. Ainsi dans nos installations, un son diffusé en son coeur ralenti le regard du passant, l’amène à être plus attentif à ce qu’il voit; et, entendant le son dans un espace, l’auditeur cherche les sources et s’interroge sur l’installation et la causalité de celle-ci.

 

          Dans l’histoire de la musique il fallut attendre 1979 avec la parution en France du livre Le Paysage sonore du Canadien Murray Schafer, pour que la notion de paysage sonore commence à s’imposer, et donne naissance à divers mouvements artistiques. Il s’agit de définir et vivre un espace par une identité sonore. La coïncidence avec la naissance du Land Art n’est bien sûr pas fortuite. Aujourd’hui les menaces qui pèsent sur l’avenir de la planète nous font prendre conscience des mondes invisibles qui nous entourent, de leur diversité menacée et de leurs beautés. En effet ce qui est en jeu dans notre travail est l’appréhension de l’espace qui nous entoure tant par les yeux que les oreilles.